Zimbra 8.6 Multiserveurs #1 – Préconisations

Zimbra est un serveur de messagerie qui nécessite l’installation de plusieurs services afin d’en assurer son bon fonctionnement.

Descriptif de l’installation

Partant de nos besoins : 1000 administratifs et 10000 étudiants, nous allons donc installer en tout 11 serveurs :

  • 2 LDAP : utilisés pour stocker toute la configuration de votre architecture Zimbra,
  • 2 MTA entrants et 2 MTA sortants : permet de recevoir et d’envoyer des emails,
  • 3 stores : stockage des emails de vos utilisateurs,
  • 2 Proxy : front office pour gérer le webmail et les interrogations SMTP, POP et IMAP.

Notez que cette architecture est sur dimensionnée pour des soucis de haute disponibilité. Ainsi, en cas de forte affluence ou lorsque nous souhaiterons mettre à jour Zimbra ou l’OS du serveur, nous pourrons le faire sans interruption de service.

Ouvertures des ports

Avant de vous lancer, n’oubliez pas de regarder sur cette page les ports (en grand nombre) que vous allez avoir besoin d’ouvrir. C’est votre administrateur réseau parano qui sera content 🙂

Caractéristiques des VMs

Toujours par rapport à nos besoins et le nombre d’utilisateurs, nous partons sur la configuration suivante pour nos VMs.

Specs Communes

Nous utiliserons :

  • Ubuntu server minimal 64bits 14.04,
  • Carte réseau en vmxnet3,
  • Ne pas décocher « subscribe VMFS datastores ».

Toutes les partitions seront en LVM afin d’augmenter l’espace à chaud lorsque nous en aurons besoin.

Pour information :

Il n’est pas nécessaire de mettre plus de 16Go de RAM par serveur. Il vaut mieux ajouter un serveur plutôt que de blinder de RAM,

Votre infrastructure doit avoir un minimum de 200 mbits/s en vitesse d’écriture.

Specs Spécifiques

  • LDAP, proxy et MTA : 4 go de ram ; 2 vCPU ; 20 Go pour / avec static mis à zero ; /opt  30Go,
  • store : 8 go de ram ; 4 vCPU ; 20 Go pour / static mis à zero ; 5 To et /opt. Faire du tuning de mkfs pour éviter de checker les disques au redémarrage sur /opt pour éviter de vérifier 5To ! Ceci sera détaillé plus tard.

Après installation de base de ubuntu

Pensez à vérifier les spécifications techniques. Je pense notamment à certaines très importantes :

  • Pas de swap,
  • Vérifier les services à stopper / à activer
  • Formater /opt en fonction des préconisations rubrique « File system » : noatime etc…
    • ext4 -j -O dir_index -i 10240 -L zimbra -m 2 -R stride=32 -J size=400 -b 4096 /dev/votre_VG/opt
  • Désactiver le check disque au démarrage :
    • tune2fs -c 0 -i 0 /dev/votre_VG/opt
  • Modifier le montage FSTAB si besoin pour le prochain reboot : http://guifreelife.com/blog/2015/02/02/Ext4-Tuning-and-Mount-Options-for-Zimbra/
  • Configuration réseau ipv4,
  • Synchro avec un serveur NTP
  • Installer libreoffice sur les serveurs store,
  • Préconisations de votre entreprise …

Déclaration DNS et hosts

Avant de se lancer dans l’installation de Zimbra, sachez que ce dernier interroge votre DNS et MX afin de vérifier les informations que vous entrez.

Par contre, si votre DNS ne fonctionne plus, il est important de déclarer l’ensemble de vos serveurs dans le fichier /etc/hosts de chacun.

Clone them all

Comme je le dit toujours :

« Un bon informaticien est un informaticien fénéant…. »

Pour éviter de se taper une installation récurrente 11 fois de suite, clonez votre première installation de VM sans Zimbra, avec votre LVM correct, le tuning de formatage etc… Ce sera votre « template » pour les autres.

Pensez donc à modifier le hostname et autres paramétrages tels que IP, mot de passe etc…

francois

Passionné par les nouvelles technologies depuis ma jeunesse, je continue aujourd'hui par mon métier cette passion. Toujours curieux, je tiens ce blog comme mémo de mes découvertes et profite de cet espace pour vous les faire partager.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 30 avril 2016

    […] article sur Zimbra pour faire suite au premier ! Vous saurez tout sur l’installation de Zimbra multiserveur. Après les préconisations, […]

  2. 7 juin 2016

    […] Formatage ext4 et désactivation du checkdisk au démarrage sur les préconisations Zimbra. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *