Gestion d’un onduleur sur Xpenology virtualisé

Mon serveur actuel est un hôte Vmware ESXi ou tournent actuellement 2 VMs : Xpenology et Ubuntu. Pour le protéger des coupures de courant et surtout m’éviter de griller un disque et devoir me retaper toute la config, je viens d’acheter un onduleur APC BR900G-FR.

Le but étant d’éteindre mon hôte ESXi et toutes les VMs lorsque la batterie devient faible.

Introduction

L’idée est la suivante : l’état de mon onduleur est récupéré par ma VM Xpenology. De là, j’active la fonction « serveur réseau UPS » pour partager les infos avec mon hôte ESXi via le réseau local.

Ainsi, lors d’une coupure électrique, mon hôte ESXi est au courant ( sans mauvais jeu de mot  😛 ), et va donc s’éteindre quand je le souhaite après avoir fait de même avec toutes les VMs.

 

Avant tout achat, je vous conseille de regarder sur le site de Synology si l’onduleur est compatible.

 

Découverte de l’onduleur APC BR900G-FR

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet puisque le site APC détaille bien la bête. Voici tout de même les photos du mien :

APC BR900G avant

2015-01-02 11.27.49L’écran en façade très sympa pour avoir l’autonomie restante et la consommation instantanée des équipements connectés

2015-01-02 11.24.36Les prises sont à la norme française. Vous pouvez l’avoir version ordinateur si vous le souhaitez.

2015-01-02 11.18.49

2015-01-02 11.23.32

2015-01-02 11.23.51Avant de brancher votre onduleur au secteur, n’oubliez pas de retourner la batterie de la face rouge vers la face verte pour que la batterie soit connectée à l’onduleur

 

Premier branchement et lancement

Après avoir branché sur le secteur l’onduleur et mon hôte sur une prise ondulée, j’ai branché le câble DATA fourni par l’onduleur. Ce câble est un câble USB en sortie. Je le branche donc sur un port USB de mon hôte.

Après démarrage de mon hôte, via vSphere Client, je modifie la configuration de ma VM Xpenology pour y ajouter un périphérique USB. Je sélectionne dans la liste l’onduleur APC.

Lancez ou redémarrez la VM pour prendre en compte le périphérique.

 

Configuration de l’onduleur sur DSM

Une fois lancée, connectez vous sur DSM et rendez vous dans le « Panneau de configuration », rubrique « Matériel et alimentation », puis l’onglet « UPS ».

En cliquant sur le bouton « Informations périphérique », vous aurez le détail de votre onduleur et son état :

synology - info onduleur

Notez que je peux tenir 1H40 sur l’onduleur avec la consommation actuelle 😉

Configurez l’onduleur de cette manière si vous n’avez pas besoin d’informer d’autres machines que votre DSM :

syno onduleur serveurA noter que si vous le désirez, vous pouvez demander l’extinction de l’onduleur. Pour ma part, je ne le fais pas sinon mon hôte sera éteint brutalement.

Cochez « Activer le serveur réseau UPS » si vous devez, comme dans mon cas, informer via le réseau d’autres machines comme l’hôte ESXi :

syno onduleur serveur

Dans cette option, il vous faut éditer les « Diskstations permis ». Cela signifie que certaines IP seront autorisées à recevoir l’état de l’onduleur. Dans mon cas, j’ajoute l’IP de mon hôte ESXi.

 

Informer votre hôte ESXi

Petit point d’étape : A présent, votre Synology récupère les informations de l’onduleur et autorise les IP déclarées à consulter ces informations.

Il faut maintenant configurer votre hôte. Pour cela, il faut utiliser le client NUT pour ESXi de cet article.

Sachez que pour y arriver, il vous faudra remplir les valeurs suivantes:

  • UserVars.NutUpsName : Il s’agit de « ups@IP_de_votre_Synology »,
  • UserVars.NutUser : « monuser »,
  • UserVars.NutPassword : « secret »

Sachez que ces valeurs sont celles par défaut dans le fichier « /usr/syno/etc/ups/upsd.users ». Si vous souhaitez les modifier, je vous laisse le faire.

 

Conseils

N’oubliez pas que les informations transites par le réseau local, votre switch par exemple. Branchez le switch sur l’onduleur sinon, le serveur ne sera pas averti de la coupure !

Testez ensuite si l’extinction des VMs se fait correctement et de l’hôte ensuite. Surtout vérifiez que le niveau de batterie soit encore suffisante pour que les machines aient le temps de s’éteindre avant la vraie coupure car l’onduleur n’a plus d’autonomie.

Pour éviter d’attendre la fin de batterie, vous pouvez configurer votre NAS pour s’éteindre immédiatement. Cela aura donc pour effet de :

  1. Eteindre votre NAS,
  2. Eteindre votre hôte et toutes les VMS tournant dessus.

Cependant, chez moi, lorsque l’ordre d’extinction est lancé, DSM n’a pas le temps de s’éteindre avant mon hôte. J’ai donc mis la valeur de 60 pour UserVars.NutFinalDelay. Ainsi :

  1. Ordre d’extinction du NAS de suite,
  2. Ordre d’extinction à l’hôte et des VMs mais avec un décalage de 60 secondes.

 

Fin !

J’oserai même un petit  « Happy End » 😉 puisque tout va bien, tout s’éteint bien 🙂

francois

Passionné par les nouvelles technologies depuis ma jeunesse, je continue aujourd'hui par mon métier cette passion. Toujours curieux, je tiens ce blog comme mémo de mes découvertes et profite de cet espace pour vous les faire partager.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *